Forum des Unity Cannes 06

Supporters de l'A.S.C d'IDF
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 2010/2011 : un nouvel échec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
unity7706

avatar

Nombre de messages : 3847
Age : 30
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: 2010/2011 : un nouvel échec   Lun 11 Avr - 16:28

2010/2011 : Un nouvel échec



Si certains ne voulaient pas se l’avouer, cette défaite à Pacy-Sur-Eure (une de plus) sur la plus petite des marges et dans un contexte particulier, aura eu raison des infimes espoirs de montée qu’il restait à l’AS. Cannes et ses fervents supporters, cette saison. Car aujourd’hui, même si mathématiquement, cela est encore envisageable, les cannois ne répondent plus. Et ce depuis un bon moment. Pire, Strasbourg que l’on croyait perdu avant la trève de Noël réalise une deuxième partie de championnat quasi-parfaite. Une chose est sûre, un gros restera une saison de plus en National : Amiens, Strasbourg ou Guingamp.

Des débuts prometteurs….

Tout avait pourtant bien commencé cette saison, contrairement aux saisons précédentes. Puisque l’AS. Cannes trustait le podium, en affichant solidité et efficacité. Certains matches auront même été très convaincants. A l’image d’un déplacement à Niort, où les cannois affichèrent un très bon niveau de jeu. Puis arriva, cette fameuse série de matches nuls et vierges. Ce qui enraya la belle série cannoise du début de saison.

Fragiles à l’extérieur…

Après cette série de nuls, ce sont les premières défaites qui sont arrivées. Une première, à Luzenac sous les caméras de France 3 région. Un bien triste spectacle qui n’annonçait rien de bon pour la suite. Puis des défaites face aux gros allaient refroidir chacun d’entre nous (Amiens, Guingamp, Rouen, Beauvais). Seule une victoire face à Strasbourg viendra redonner de l’espoir, mais joie de courte durée… A Rouen et Beauvais, les cannois avaient les cartes entre leurs mains. Mais n’ont pas su profiter de temps forts, ou ont joué de « malchance ». Rappel : A Rouen, à 0-0, Koller manque un pénalty. A Beauvais, Cannes maitrise toute la première période, mène 1-0 et a la possibilité de faire le break à plusieurs reprises, en vain. M’Bow, expulsé avant la pause, viendra renverser le cours du match et anéantir les espoirs de victoires.

Que s’est-il donc passé pour que cette équipe, plutôt séduisante en début de saison, vienne dérailler et déjouer d’un seul coup ?

A qui la faute ?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, même aujourd’hui. Chacun a sa part de responsabilité. Le club a recruté Olivier Mianney, qui lui-même, était chargé du recrutement des joueurs. Aujourd’hui, la réalité est la suivante : le recrutement n’a pas été à la hauteur de nos espérances, et certainement de celles du Staff. Pour n’en citez que quelques uns : Neumann, N’Diaye. A une autre échelle, d’autres auront joué de malchance avec des blessures qui auront coupées l’élan de certains : Compan et Masson. Certaines arrivées auront été prometteuses ceci-dit, et mériteraient d’être conservées la saison prochaine (ex : Rambier, Voavy, Armand). Enfin, l’énigme Raddas… Ce joueur capable du meilleur (Strasbourg à domicile, Niort), de faire basculer un match, mais aussi capable de passer complètement à travers, comme ce fut le cas bien trop souvent cette saison, aura eu le don d’en agacer plus d’un.

Autre éventuel coupable : l’équipe dirigeante qui aura maintenu Albert Emon dans ses fonctions, bien trop longtemps. Nul doute que ce passionné de l’AS. Cannes avait cœur de bien faire. Mais son comportement nonchalant, son manque de charisme et ses choix tactiques quelque peu déconcertant, auront certainement cassé ce lien avec les joueurs, qui avaient besoin d’être épaulés et surtout secoués. Trop de joueurs jouaient dans un fauteuil, la faute à un manque de concurrence. Zvunka aura eu le mérite de faire jouer cette concurrence, n’hésitant pas à écarter certains joueurs indiscutables sous « l’ère Emon » et de faire confiance aux jeunes (ex : Nadir Lamine).

Enfin, les principaux intéressés : les joueurs, car ce sont eux qui sont sur le terrain. La plupart ont été en dessous du niveau qu’on attendait d’eux. Certains ayant même beaucoup de temps jeu à notre goût (ex : Di Bartoloméo, Gimenez, Raddas). Enfin, on attendait davantage de certains, même s’ils ne sont pas passé complètement au travers. On peut penser au retour de Mika Cériélo, ou encore Lopez-Peralta.

C’est donc à mon sens un échec collectif, où chacun aura eu sa part de responsabilité à des degrés différents.

Un œil sur la saison 2011/2012…

C’est au cœur des débats ces derniers jours… Où les interrogations vont bon train : « Qui garder », « Zvunka doit-il rester à la tête de l’équipe ? » …

Une chose est certaine : un remaniement va encore devoir être effectué. Car on ne peut espérer monter avec cet effectif la saison prochaine. Il avait pourtant fier allure sur le papier, mais les résultats parlent d’eux-mêmes… Certains joueurs recrutés cette saison ne devraient pas retrouver pour une deuxième saison le maillot azuréen. On peut penser à Neumann, N’Diaye, Raddas… Deux anciens de la maison, devraient également faire leur valise ; Di Bartoloméo et Gimenez, totalement dépassés cette saison. Enfin, concernant les bonnes satisfactions de cette saison, car il y en a eu malgré tout : Gavanon, auteur d’une excellente saison, Koller, qui malgré son âge avancé, aura pesé encore une fois. Et quoiqu’on en dise, ses 16 buts actuels parlent d’eux-mêmes. Derrière, on peut penser à Avinel, dont la saison a été gâchée par les blessures, Voavy, le virevoltant joker cannois, ou encore Armand, qui a laissé entrevoir quelques belle qualités.

Aujourd’hui, les deux questions principales qui demeurent sont : Est-ce que l’équipe dirigeante comptera encore sur Jan Koller la saison prochaine ? Car sa présence demande un style de jeu assez particulier. Tout en sachant qu’il ne pourra pas autant jouer que cette saison, où il a été bien trop sollicité. Et enfin, le club gardera-t-il Victor Zvunka à la tête de l’équipe fanion ?

C’est donc une nouvelle intersaison mouvementée qui s’annonce en coulisse et qui a vraisemblablement déjà commencée. L’objectif sera le même : la montée. Et la concurrence toujours plus forte… A l’heure actuelle, les gros de L2 concernés par la descente en National : Grenoble, Metz, Reims ou encore le FC Nantes (en pleine crise interne). Et pourraient retrouver les pelouses du National : le RED STAR 93 ou encore Besançon. Tout en oubliant pas que les actuels pensionnaires du National vont certainement revoir leurs objectifs en se renforçant (ex : Paris FC, Rouen…). Une prochaine saison difficile, en somme, une de plus… Nul doute que le coach et les joueurs qui sortiront Notre club de ce bourbier auront droit à des éloges dont on pourrait reparler pendant des années.

Messieurs à vous de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2010/2011 : un nouvel échec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que penser vous des nouvelles regles pour 2010-2011
» H Cup 2010 / 2011
» Retransmission TV Top 14. Saison 2010 / 2011
» Transferts + News Avant-saison 2010/2011
» Championnat Crabos 2010-2011 (moins de 19ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Unity Cannes 06 :: As Cannes :: Saison 2010-2011-
Sauter vers: